Cheng2 Duo a présenté un concert à «Musique de chambre à Sainte-Pétronille»!

Poursuivant sa saison estivale remarquable, Musique de chambre à Sainte-Pétronille a reçu le 15 août 2019 à 20 h, un duo frère et sœur exceptionnel : Cheng2 Duo qui étaient heureux de visiter notre coin de pays pour quelques jours de vacances. Donc pour cette soirée Hydro-Québec, ce duo charmant est venu nous présenter leur concert "Fables et contes populaires" avec la qualité du "Once upon a time" comme dans les livres de contes mais dans leur version musicale et c'est Marc Roussel qui a eu le plaisir de nous les présenter.

Cheng2 Duo - Musique de chambre à Sainte-PétronilleOmbrage Depuis ses débuts au Carnegie Hall en 2011, le Cheng² Duo (prononcé Cheng Squared Duo) est célébré par le public et les critiques pour son excellence artistique, son esprit généreux et sa vitalité envoûtante. Nommé par CBC Musique comme l’un des «30 meilleurs musiciens classiques canadiens de moins de 30 ans», le duo se compose du violoncelliste de 21 ans Bryan Cheng, gagnant du Prix Michael Measures du Conseil des arts du Canada en 2017, et de la pianiste Silvie Cheng, récipiendaire du Prix Roy M. Rubinstein pour son «potentiel exceptionnel au piano».

Devenant rapidement un favori du public où qu’ils se produisent, le dynamique Cheng² Duo joue ensemble depuis 15 ans. D’une part, l’approche rafraîchissante du duo pour rendre la musique classique accessible à de nouveaux publics est imprégnée d’un équilibre rare de joie et d’enthousiasme et, d’autre part, les interprétations matures, recherchées et profondes séduisent l’auditoire. Avec un vaste répertoire du baroque au contemporain, des arrangements originaux inspirés de la musique folklorique aux nouvelles œuvres commandées, le duo a présenté des récitals captivants dans les salles de concert d’envergure en Amérique du Nord (Canada et l’États-Unis), en Europe (Belgique, République tchèque, Allemagne, Hollande, Italie) et en Asie (Chine et Corée du Sud).

Cheng2 Duo - Musique de chambre à Sainte-PétronilleOmbrage Ils se présentent simplement vêtus de noir et blanc comme s'ils étaient des touches vibrantes de piano, ivoire et ébène devenant la musique même. Ils nous présentent chacun des morceaux qu'ils interprètent avec passion et dans lesquels ils s'investissent totalement. Dès la première note on a l'impression qu'ils débarquent sur leur propre planète dans laquelle ils communiquent en symbiose se situant au pays des contes et où ils voient défiler Cendrillon au coup de minuit pour leur première pièce de SergueÏ Prokofiev (1891-1953) avec Adagio extrait de Cendrillon, op. 97bis

Ensuite ils continuent avec une pièce de Robert Schumann (1810-1856) - Cinq pièces dans le style folklorique, op. 102, dans lesquelles on passe de la sonorité du style tzigane à une berceuse au style réconfortant d'une douceur qui nous enrobe, en passant par de belles cascades mystérieuses ou autre partie beaucoup plus turbulente où on ressent angoisse, anxiété ainsi que leur intensité particulière, lors des moments où ils jouent les yeux fermés jusqu'au point culminant de la série. Avant l'entracte ils nous offrent un Adagio in allégro de Schumann -on apprend qu'il était bipolaire et qu'il alternait beaucoup entre ses deux volets personnels donc entre une extrême douceur virant dans du plus énergique nous montrant les deux volets de sa personnalité.

Au retour, on tombe dans le domaine de la fantaisie et de la nostalgie pour une princesse qui pourrait s'envoler sur un tapis magique musical volant en douceur avec quelques tours périlleux mais qui l'amène à bon port dans Pavane pour une infante défunte (Arr. Cheng) de Maurice Ravel (1875-1937). Lorsqu'ils nous parlent de la Sonate pour violoncelle et piano, FP 143 de Francis Poulenc (1899-1963), c'est la qualité de fantaisie remplie de joie de vivre qui les frappe et qu'ils veulent nous transmettre dans les quatre portions de la pièce que ce soit en allegro (tempo di marcia), Cavatine, Ballabile ou en finale. On a également eu droit à un rappel provenant de leur album espagnol, très passionné et on sent presque le matador dans l'aréna qui regarde les senoritas, leur passion se dégageant encore une fois.

Cheng2 Duo - Musique de chambre à Sainte-PétronilleOmbrage On peut dire que l’Église de Sainte-Pétronille (21 Chemin de l’Église, Sainte-Pétronille, Québec) a résonné de sons divins que le Cheng2 Duo a su partager avec nous. Tous repartant avec le sourire, un souvenir impérissable de la soirée et pour plusieurs un ou des CDs dont celui sur les légendes russes avec Prokofiev, Glazunov, Shostakovich, Tchaikovsky, Arenshy, Scriabin et Rachmaninov . Le dernier récital de la saison aura lieu le 22 août présentant Caroline Gélinas, mezzo-soprano et Martin Dubé au piano.

Musique de chambre à Sainte-Pétronille
Informations et réservations : 418 554-7092
Pour achat en ligne: lepointdevente.com