« Marijuana : Le Canada est-il prêt ? » Steven Blaney invite les libéraux à consulter la population!

Résultats de la consultation concernant la légalisation de la marijuana ainsi que le questionnaire transmis à 39 440 foyers de la circonscription.

Steven Blaney, député de Bellechasse – Les Etchemins – Lévis a dévoilé aujourd’hui les résultats d’une consultation qu’il a mené auprès des gens de sa circonscription concernant le projet de légalisation de la marijuana du gouvernement libéral de Justin Trudeau.

Invité à répondre à la question : « Marijuana, le Canada est-il prêt ? », un nombre record de réponses, soit plusieurs centaines, a été transmis au député et les commentaires continuent d’affluer.

Au total, c’est plus de 93,0% des personnes, soit une très vaste proportion des répondant(e)s qui estiment que le Canada n’est pas prêt pour la légalisation de la marijuana. « Dans toute ma carrière politique, j’ai rarement vu une majorité si forte s’exprimer de manière aussi nette et viscérale contre l’empressement des libéraux à procéder à la légalisation de la marijuana. » affirme le député.

Parmi les inquiétudes transmises par les commentaires reçus :
 Les gens sont dégoûtés par le copinage entre les libéraux influents, les paradis fiscaux et l’industrie naissante de la marijuana à des fins récréatives ;
 Les impacts dévastateurs sur le développement des jeunes prouvés par de nombreuses études scientifiques ;
 Le manque flagrant et reconnu de préparation des autorités publiques, notamment en matière de sécurité.

« Je mets au défi les 40 députés libéraux fédéraux du Québec de consulter et d’écouter réellement la population plutôt que de se plier aux caprices de Justin Trudeau » a lancé Steven Blaney. « Au lieu de précipiter l’adoption d’un projet de loi bâclé, je leur demande de prendre en considération l’opinion des gens et d’agir en conséquence, » déclare Steven Blaney

COMMENTAIRS DE LA CONSULTATION SUR LA MARIJUANA

Je travaille en milieu hospitalier et en clinique de psychiatrie, on voit à tous les jours de nombreux exemples des désastres liés à la consommation.

J’ai travaillé en santé mentale et j’ai vu les dommages de plusieurs drogues.

Je suis médecin dans une clinique médicale à Lévis, les gouvernements ne sont pas prêts. Les organisations criminelles vont trouver d’autres moyens de participer au commerce de la drogue et tourner leurs activités vers les drogues dures.

C’est déjà commencé. On s’en va vers un désastre si l’action n’est pas mise sur la prévention.

C’est un danger pour la santé physique et mentale des adultes et doublement nocif pour les adolescents.

J’ai commencé à fumé de la marijuana à 13 ans. Entre 13 et 21 ans j’ai essayé à peu près toutes les drogues. Heureusement j’ai rencontré une femme qui m’a remis sur le droit chemin.

J’ai été agent détective pendant 20 ans (section drogue). La légalisation du cannabis est une grande erreur, tout comme le statuquo en serait une. La décriminalisation pour la possession simple serait beaucoup plus juste.

Je suis policier retraité et je sais que cette mesure sera un désastre. Mes collègues, qui sont toujours actifs, ne sont pas prêts pour ce virage.

Les amis de Justin Trudeau sont en faveur, car il y a de l’argent à faire.

Je trouve qu’il y a trop de gens qui veulent en cultiver, en vendre pour faire de l’argent.

Justin Trudeau, lui-même a 3 jeunes enfants, il n’est pas conscient des risques que cela représentent.

Je vous félicite d’afficher ouvertement vos convictions sur des sujets en général sans vous demander si cela vous apportera des votes ou non.

Étant mère de 3 enfants, je ne trouve pas que c’est de transmettre des bonnes valeurs aux jeunes et aux adolescents.

Je suis enseignante au secondaire et on travaille fort tous les jours pour que nos jeunes ne consomment pas, car ceux qui consomment décrochent avant la fin du 5e secondaire.


Voici le formulaire que les résidents de la circonscription de M. Blaney ont reçus afin de donner leurs commentaires sur le sujet épineux de la légalisation de la Marijuana

Marijuana: Le Canada est il prêt? Contre - 93%
Indécis - 1%
Pour - 6 %