Des milliers de Canadiens s’approprient le CNA à l’occasion de la Journée «portes ouvertes» du 50e!

Centre national des Arts Ombrage Le dimanche 2 juin 2019, le Centre national des Arts a célébré en grande pompe son 50e anniversaire grâce à une Journée « portes ouvertes » qui a attiré des milliers de Canadiens. Tout au long de la journée, les visiteurs ont pu découvrir la magie des coulisses, participer à des ateliers de danse et de théâtre, assister à des prestations d’artistes canadiens et se joindre à toute une gamme d’activités familiales offertes dans les espaces publics du CNA. Cet événement s’est tenu dans le cadre du weekend « Portes ouvertes Ottawa ».

De 10 h à 16 h, petits et grands sont montés sur la scène de la Salle Southam et en ont arpenté les coulisses : ils ont notamment pris place au pupitre du chef d’orchestre, joué quelques notes sur l’orgue Flentrop, actionné les systèmes d’éclairage de scène et mis en marche les fumigènes. Le public a pu entrer dans l’atelier de fabrication des décors et parcourir les scènes sur lesquelles se sont produits de légendaires artistes du Canada et du monde tout au long des cinq dernières décennies.

La programmation de la journée comprenait aussi des ateliers gratuits de musique, de danse et de théâtre se déroulant sur les différentes scènes du CNA. Des visiteurs ont ainsi donné vie à une chorégraphie fusionnant la danse contemporaine et la danse Bollywood, créée par Roger Sinha; interprété des classiques de la chanson canadienne, tels « Sunglasses At Night » de Corey Hart et « J’t’aime comme un fou » de Robert Charlebois, sous la direction de Lee Hayes du 613 Casual Choir; esquissé quelques pas de danses de pow-wow avec Josée Bourgeois; et déclamé des répliques de théâtre en compagnie d’artistes des Théâtres français, anglais et autochtone du CNA.

Le public a été charmé par les prestations d’artistes du collectif Les 7 doigts de la main, du violoniste Blake Pouliot, des chanteurs Damien Robitaille et ILAM, et des danseurs Kelley McKinlay et Mariko Kondo de l’Alberta Ballet. Les prestations surprises et celles de DJ, dans les espaces publics du CNA, ont aussi été fort appréciées. Le public a en outre eu l’occasion de participer à des ateliers d’artisanat et de voir une exposition de costumes et une exposition de documents des Archives du CNA.

« Le CNA est, depuis 50 ans, le carrefour des plus grands artistes canadiens; c’est un catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs partout au pays », note Christopher Deacon, président et chef de la direction du CNA. « Notre Journée “portes ouvertes” représente bien ce qu’est aujourd’hui le CNA : un centre des arts du spectacle qui rejoint les Canadiens et où tous se sentent les bienvenus. »

En soirée, l’Orchestre du CNA a présenté un concert gratuit sous la houlette de son directeur musical, Alexander Shelley. Le programme, mettant en vedette des œuvres de quatre compositeurs canadiens, a entraîné l’auditoire dans un florilège des moments marquants des 50 ans d’histoire de l’Orchestre – depuis ses débuts comme ensemble de format classique, en passant par les tournées, les enregistrements, les activités éducatives et les œuvres commandées à des compositeurs canadiens. Plusieurs artistes invités ont partagé la scène avec les musiciens de l’Orchestre, y compris : le pianiste Alain Lefèvre (Québec), la soprano Measha Brueggergosman (Nouveau-Brunswick), le violoniste Blake Pouliot (Ontario), les chanteuses Leela Gilday (Territoires du Nord-Ouest) et Sylvia Cloutier (Nunavik), et les danseurs de l’Alberta Ballet Kelley McKinlay (Alberta) et Mariko Kondo (Japon).

La Journée « portes ouvertes » du 50e anniversaire faisait écho à l’inauguration du Centre national des Arts, qui a eu lieu le 2 juin 1969; à l’époque, plus de 40 000 Canadiens avaient pris d’assaut le centre-ville d’Ottawa afin de jeter un premier coup d’œil au CNA.

MERCI À NOS PARTENAIRES
Les activités et la programmation du 50e anniversaire du CNA ont été rendues possibles grâce au soutien de Gail Asper, O.C., O.M., LL.D., et Michael Paterson; Bonnie et John Buhler; Alice et Grant Burton; Margaret Fountain, C.M., DFA (h), et David Fountain, C.M.; Elinor Gill Ratcliffe, C.M., O.N.L., LL.D. (hc); Janice et Earle O’Born; Gail O’Brien, LL.D., et David O’Brien, O.C.; et Dasha Shenkman, OBE, Hon RCM.

À PROPOS DU CNA
Le Centre national des Arts (CNA) collabore avec des artistes et des organisations partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays.

Inauguré le 2 juin 1969, le Centre célèbre en 2019 ses 50 ans d’existence avec un large éventail de spectacles et d’événements spéciaux offerts tout au long de l’année. Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le CNA privilégie les choix audacieux dans chacun de ses volets de programmation : l’Orchestre du CNA, le Théâtre français, le Théâtre anglais, la Danse, CNA Présente et le Théâtre autochtone, qui lancera sa première pleine saison à l’automne 2019. Par l’entremise de son Fonds national de création, le Centre investit annuellement jusqu’à 3 M$ en dons privés dans 15 à 20 créations ambitieuses d’artistes et d’organisations artistiques de partout au Canada.

Il est aux avant-postes en matière de programmation enfance-jeunesse et d’activités éducatives, procurant de la formation aux artistes et des ressources aux enseignants des quatre coins du pays. Et il fait œuvre de pionnier dans l’utilisation des nouveaux médias en braquant les feux sur les scènes du Canada grâce à sa Lanterne Kipnes, plus grande installation à écrans DEL transparents en Amérique du Nord; en offrant du télé-enseignement à des élèves et des jeunes artistes du monde entier; en créant des fichiers balados très prisés; et en proposant un large éventail de concerts sur demande de l’Orchestre du CNA.

En outre, l’immeuble du CNA a récemment fait l’objet de deux importants projets de renouvellement, généreusement appuyés par le gouvernement du Canada. Ces projets ont permis de réorienter le CNA vers le centre-ville; de rendre ses espaces plus accueillants et accessibles; et de remettre ses salles de spectacles et équipements de production aux normes contemporaines.

Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde.