ENTRE’AMIS LÉVIS nous ont présenté LE BOURGEOIS GENTLEMAN

Pour leur 17e saison, la troupe de théâtre Entre’Amis nous a présenté leur version du Bourgeois Gentleman d’Antonine Maillet les 4 et 5 avril 2014 à l’Auditorium du Collège de Lévis mise en scène par Léonard Lavoie avec un décor très imaginatif nous amenant immédiatement dans le monde de Jean-Baptiste Bourgeois, roi de la « claque » omniprésente un peu partout sur la scène dont certains petits bijoux ont été créés par les mains expertes de Denis Messier.

Les personnages plus grands que nature nous ont fait rire toute la soirée; ils épousaient parfaitement la peau du maître de gymnastique Jo Tremblay (Pascal Tremblay), du Dr Barry (Réjean Boissonneault) professeur de langues et de la servante Joséphine (Andrée Théberge) qui sont les trois premiers à apparaître sur scène pour nous amener dans le monde de Bourgeois qui veut monter en rang et devenir un gentleman de Westmount à tout prix. L’un veut le sauver grâce à l’anglais langue des riches en commençant avec des claquements de langue bien pesés et l’autre grâce aux exercices divers pour le remettre sur pied en espérant améliorer sa silhouette plutôt ronde; ils se disputent son attention voulant être le sauveur.

Bourgeois Genntleman Joséphine, avec son accent acadien qui nous rappelle les racines de la Sagouine , est un pur délice toute la soirée, elle apporte une pointe d’humour supplémentaire avec ses tournures de parler, « cérémonisant l’existence » tout en s’amusant bien de son patron, M. Bourgeois qui lui semble bien ridicule de vouloir changer pour devenir de la haute, particulièrement lorsqu’il essaie de jouer à la carte de mode.

Jean-Baptiste (Adamo Ionata) change ses habitudes, ses lectures, ses amis, ses vêtements et tout cela donne lieu à des moments succulents où il essaie d’impressionner la galerie avec ses habits de cavalier « monté » ou lorsqu’il essaie des méthodes de relaxation et d’exercices ne le mettant pas en valeur mais qui donnait des situations les plus drôles les unes que les autres. Il joue à merveille ce rôle avec un sens scénique sans pareil et on peut dire que le ridicule ne tue pas car il en est la preuve vivante. Lorsqu’il apprend à jouer au golf, il est un vrai danger ambulant comme dans toute séance sportive.

Bourgeois Genntleman au Collège de Lévis Beaucoup de bonnes interactions avec son chauffeur Jacques/James (Réjean Bouchard) qui aime être à son service mais qui a surtout à un œil sur sa fille (Marie-Dominique Beaulieu Simard) qu’il voudrait épouser, si son père le voulait car celui-ci a plus des vues sur un parti de la haute comme Sir Harold (Denis Messier) qui l’embobine sans qu’il ne s’en rende compte. Par chance l’intervention de Mme Bourgeois (Valérie Caron) va ramener les choses à la normale rappelant à son chéri de peser le pour et le contre, Outremont versus Wesmount.

Une troupe bien huilée qui se donne à fond à chaque représentation, remplie de talents qui nous montrent bien chaque année que l’on peut s’amuser en leur compagnie car leur passion et travail d’équipe font surface lorsqu’ils sont sur scène devant un public qui les apprécie et les applaudit haut et fort comme ils le méritent.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec