LES BARONETTES en sortie d’après-midi au Vieux Bureau de Poste


C’est le jeudi 6 novembre à 14h que les spectateurs du VBP ont eu le plaisir d’entendre le spectacle des Baronettes qui sont venues les divertir dans le cadre des sorties en après-midi; très belle initiative appréciée particulièrement par les gens de l’âge d’or et les familles qui étaient libres pour assister à ce théâtre musical des années 50 et 60 mettant en vedette 3 chanteuses dynamiques, électriques et divertissantes au maximum.

Dès le début le courant passe entre l’assistance et ces dynamos qui sont très amusantes avec leurs histoires débutant dans un petit village et décrivant le vécu des 3 protagonistes qui nous expriment leurs émotions à travers le palmarès du temps. De « Rock around the clock” à “Yakadiyack Rouspète pas” elles chantent et nous offrent de bonnes chorégraphies , de belles harmonies et des visages souriants, une vraie bouffée de fraîcheur.

Les Baronettes Depuis 4 ans, elles présentent les veillées Baronettes avec leurs chansons populaires, des danses et jeux à la mode qui font bien rire. Elles ont un sens inné du rythme et de la scène qui rend le déroulement si agréable qu’elles enchaînent avec un chacha ou autres pièces rythmées des années 50, on croirait entendre les Andrew sisters ou autres groupes mythiques présentant des revues aux militaires pour les distraire des mauvais jours.

Splish Splash nous amène les cerceaux puis un mémorable medley d’Elvis Presley chavirant qui nous transporte dans un autre espace temps. Les charades qui nous donnent un thème musical sont très drôles et à point car les succès interprétés sont succulents comme une sucette glacée « Lollipop » et leurs expressions sont précieuses comme un trésor qui s’ouvre à nous car leur beauté intérieure se reflète dans leurs yeux brillants de milles feux.

Comme le bonheur est contagieux tout le monde présent s’amuse ferme et apprécie ces morceaux de ciel bleu qu’elles nous présentent dans les différents tableaux allant de « La vie en rose » à « Mr Sandman » en passant par « La Bamba » et lorsque l’on passe à l’époque des danseuses à gogo, de la musique comme dans le temps de Jeunesse, les spectateurs se joignent à la danse en twistant ou faisant le yaya .

Les Baronettes La romance est aussi au rendez-vous et rend notre âme un peu nostalgique avec « I’ll be seing you », « Je suis libre », « En veillant sur le perron » atteignant son paroxisme avec « Une glace à la vanille » et un « itsi petit bikini » pour mieux resurgir avec « Ces bottes sont faites pour marcher », « Ça va je t’aime », « les boîte à gogo » .

Pour terminer c’est le plus magistral rappel entendu ces dernières années avec un mélange superbe, étourdissant, entraînant et succulent d’environ 8 minutes de dizaines de chansons savamment mélangées, le tout agrémenté des costumes d’époque qui ont rendu l’expérience encore plus authentique et agréable grâce à leur trame ponctuée d’histoires « so sweet » qui ont permis à leur public de s’amuser pendant près deux heures; les amenant dans un voyage les menant au pays des succès intemporels, un vrai trio de délices que l’on voudrait écouter encore et encore…c’est à suivre car elles se retrouveront sans doute au firmament des stars montantes.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec