Le Ballet de Québec présentait «La Belle au bois dormant» le 11 mars 2018!

Suite à l’immense succès du splendide ballet Blanche-Neige et les sept nains présenté à deux reprises au cours des dernières années au Grand Théâtre de Québec, le Ballet de Québec revient avec un autre grand classique familial : « La Belle au bois dormant » tiré du magnifique conte qui a bercé l’enfance de millions de gens, publié en 1697 par Charles Perreault, repris au 19esiècle par les frères Jacob et Wilhelm Grimm dans leur célèbre recueil de contes bien connu des petits comme des grands à travers le monde, et bien sûr popularisé au vingtième siècle par Walt Disney

À Québec, ce beau morceau du patrimoine culturel mondial est mis en scène et chorégraphié par Christiane Bélanger, directrice artistique du Ballet de Québec, dans un scénario co-écrit avec le metteur en scène français Dominique Martens sur la musique de Dominic Laprise et c’est Sarah-Gabrielle Déry-Blanchet, première ballerine du Ballet de Québec, qui a dansé brillamment le rôle principal .

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Ce dimanche 11 mars 2018, dès l’entrée dans la forêt enchantée du Grand Théâtre de Québec, les spectateurs sont accueillis par des petites grenouilles multicolores qui ont envahies le parterre de la salle Louis Fréchette marquant ainsi le début de l’aventure magique. Les petites princesses et ballerines en devenir savent déjà qu’elles ont franchi la porte du grand livre d’histoire qui les amènera à vivre le conte majestueux de « La belle au bois dormant » présenté par le Ballet de Québec.

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Après avoir attendu des années pour avoir un bébé, un roi et une reine furent bénis et une petite princesse vit le jour. Les parents ravis organisèrent une petite fête et lorsque les fées terminèrent d’offrir leurs présents à la nouvelle princesse, la fée Carabosse enragée de ne pas avoir été invitée, se vengea en jetant un mauvais sort à la pauvre enfant qui avant la fin de son quinzième anniversaire se piquerait le doigt à un fuseau et allait en mourir. Par chance la fée de l’abondance atténua cette malédiction pour la transformer en un sommeil de 100 ans, pour elle et son entourage.

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Après avoir traversé une barrière de ronces qui protégeait le château, un prince trouva la belle au bois dormant et il l’embrassa sur le front, ce qui brisa la malédiction car il en était tombé amoureux. Elle se réveilla sous le regard émerveillé du jeune homme, de même que le roi, la reine et les membres de la cour et du personnel. On ne tarda pas à célébrer les noces des jeunes tourtereaux qui vécurent heureux durant de longues années.

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Tout au long du ballet, on a eu droit à de belles images de fond et des chorégraphies bien élaborées qui ont offert de beaux tableaux finement préparés présentant chacun une parcelle de l’histoire qui s’est déroulée très agréablement sous les applaudissements répétés des spectateurs enchantés. Nous avons eu droit à de très beaux solos de Sarah-Gabrielle Déry-Blanchet qui était radieuse et on pouvait ressentir la fierté qu’elle ressentait de pouvoir montrer de si belle façon l’art du ballet. Également très appréciés les tableaux montrant les fées, les grenouilles petites et grandes qui interagissaient avec la belle au bois dormant et le couple royal.

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Les effets très colorés grâce aux quenouilles et fils de couleurs ont donné également de très beaux moments. L’arrivée de la fée Carabosse a fait frissonner les enfants qui aurait préféré que la belle ne soit pas sous cette malédiction mais a donné lieu à un moment très frappant. Puis le prince, les danses et le mariage a fait crier de plaisir les petites qui se sont empressées de retrouver les danseuses dans le hall pour la signature de leur carnet de bal avant de sortir de la forêt enchantée.

Ballet de Québec - «La Belle au bois dormant» Ombrage Pour terminer la semaine de relâche des plus animées, il n’y avait rien de mieux que ce ballet en après-midi permettant aux petites familles de retourner chez eux pour un souper en famille et reprendre l’école. Une pause en attendant le prochain spectacle du Ballet de Québec, soit « Hymne au printemps 2018 » qui aura lieu le 29 avril 2018 à 19h à la salle Albert Rousseau.