ANDRÉ SAUVÉ, ÊTRE…ou comment être ! à la Salle Edwin-Bélanger

Pour deux soirs, les 26 et 27 avril 2014, à la Salle Edwin-Bélanger du 141 boulevard Taché Est, Montmagny, André Sauvé présente son spectacle « ÊTRE » comme lui seul peut le faire avec une énergie débordante, une marée d’idées déferlante, originalité et spontanéité sont également au rendez-vous.

Dès les premières secondes on se croirait trempé dans un film de Superman aux accents sonores éclatants mais c’est la course de la vie qui prend forme devant nous, l’ultime but de toute cellule, soit « Être », qui nous amène André Sauvé, toujours aussi naturel armé d’une simplicité qui nous le rend attachant et de son sac rempli d’idées aux abords farfelues qui font bien rire mais aussi réfléchir car chaque humain a le pouvoir d’être conscient de ce qui l’entoure, de ce qui le fait réagir, d’être en relation avec les autres donc simplement de vivre et d’être… ce qui peut amener à une prise de conscience de notre entourage et de la façon de gérer notre vie.

André Sauvé Salle Edwin Bélanger Comme on est plus intelligent qu’une vache qui broute, on peut vivre à cent à l’heure sans penser à rien ou analyser ses gestes, se demander comment notre corps bouge, de voir les étapes de ce que l’on fait et André Sauvé est passé maître dans l’art du mouvement et des explications qui viennent avec, comme un pantin intelligent qui se déhanche pour nous. Lorsqu’on se pose la question « Si on profite de nos vacances?» cela prend un tout autre sens lorsque c’est André Sauvé qui aborde le sujet…totalement hilarant avec ses pensées qui se bousculent à la vitesse de l’éclair et qu’il ressasse au rythme de la mer qui revient sans cesse.

Penser ou vivre le présent devient un art entre ses mains, lorsqu’il nous fait réaliser la jonction entre celui-ci, pris en sandwich entre le passé et le futur…un éternel combat qui pourrait nous amener à devenir obsessionnel pour essayer d’en profiter le plus possible car saisir le temps est impossible car il ne s’arrête pas. Cela peut amener à plusieurs petites réflexions que l’on ne partage que rarement lorsqu’elles sont détachées du contexte où elles sont nées car elle perdent une partie de leur sens mais lorsqu’elles sortent du petit calepin de poche d’André Sauvé, elles deviennent de petites perles jouissives qui donnent un feeling plaisant et amusant, servies à petite dose dans chacune des deux parties.

André Sauvé Salle Edwin Bélanger Pour apprendre un nouveau passe-temps, rien de mieux que le professeur Sauvé qui en connaît un bout sur le bricolage donnant à beaucoup de bonnes expressions mises bout à bout et il faut porter une attention particulière à tout cet enchaînement pour ne pas en manquer une avec des gestes précis et une gestuelle très physique accompagnant le tout.

Sa manière de livrer ses messages est si rapide qu’on est presque essoufflé pour lui et on sent que ça doit bouillir là-dedans; cela prend une mémoire phénoménale pour retenir toutes ces pensées retenues avant qu’elles arrivent dans notre présent.

Voir la création du monde avec ses yeux est assez spécial et au final, malgré les bugs rencontrés, le créateur a quand même fait une bonne chose même si on vient au monde pas tout à fait fini et qu’on se demande par bouts ce que l’on vient faire ici. On a droit également à une portion souvenirs d’enfance dont on se régale goulûment car ce sont des histoires absolument délirantes de vérité et qui rappellent par bouts les bévues et absurdités dont on étaient instigateurs ou victimes dans notre tendre jeunesse qui apportent immédiatement le sourire, fou-rire ou rire aux larmes selon ce que l’on a vécu. Il y a des actions que l’on ne devrait pas faire mais notre filtre de retenu n’est pas toujours au rendez-vous et on aurait voulu ce segment encore plus long.

André Sauvé Salle Edwin Bélanger Toujours conscient du regard des autres, particulièrement dans ce métier, André Sauvé nous montre comment il vit avec cela selon certaines circonstances que ce soit lors de cocktails lors d’un 5 à 7 ou seul avec lui-même et sa plante…comment faire pour lâcher prise, décider de paniquer ou non, se retrouver avec soi-même et seulement « ÊTRE » .

Pour d’autres spectacles tout aussi intéressants à la Salle Edwin-Bélanger, consultez le site des Arts de la Scène de Montmagny au www.adls.ca/salle_edwin_belanger.php pour voir le choix et les dates qui vous conviennent.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec