AMERIGO VESPUCCI –De la Grande visite à Québec du 4 au 8 juillet 2017!

Le navire d'entraînement de la Marine italienne l’Amerigo Vespucci nous rend visite au Port de Québec, au Canada, du 4 au 8 juillet 2017, le sixième port d'escale de la saison d’entraînement de 2017 et vous le trouverez au quai 21. Vous serez frappé par la hauteur des mats, des cordages, la beauté du navire lui-même dont le bois brille sous le soleil et des motifs dorés qui ornent ses côtés de cet imposant voilier de 101m de long (hors tout) et qui est en service depuis 1931.

Amerigo Vespucci On est accueilli à bord par le capitaine Angelo Patruno de l’Académie Navale qui assure la commande de ce géant depuis le 4 octobre 2016. Il a dirigé la conférence de presse pour nous présenter l’Amerigo Vespucci et nous parler de leur campagne de formation 2017. Lorsque l’on est sur le pont on se demande où logent tous les gens à bord (264 membres d’équipage dont 15 officiers, 64 sous-officiers, 185 marins plus 80 marins volontaires et plus de 100 officiers-cadets de l’Académie navale italienne ainsi que leurs instructeurs.

Les cadets ont débuté leur parcours de 95 jours en embarquant à Montréal pour se rendre à Québec et ils n’ont pas eu la chance de monter dans les cordages pour ouvrir les voiles car elles ne peuvent être déployées dans le Fleuve St-Laurent . Ce stage estival termine leur première année de formation avant de retourner pour deux ans à l’Académie Navale Italienne. Ils apprendront comment manœuvrer le navire, avec les voiles ou les moteurs, à observer les étoiles et se diriger avec un sextant entre autres. Ils retourneront au port d’attache le 23 septembre 2017, après 13 ports visités.

Capitaine Angelo Patruno de l’Académie Navale « Ce n’est pas qui débute mais qui persévère » les représente bien lorsque l’on voit ce qu’ils ont à apprendre et accomplir lors de ce voyage. Comme ils n’ont pas traversé l’Océan Atlantique depuis 16 ans et que c’est leur première visite à Québec c’est un privilège de les rencontrer et de visiter leur navire. Le Vespucci a visité deux autres ports d'escale au Canada (Halifax et Montréal) et visitera deux ports aux États-Unis (Boston, New York). Les visites en Amérique du Nord coïncident avec des événements majeurs tels que le 150e anniversaire de la Confédération canadienne (Canada150) et la régate internationale Rendez-vous 2017. Ces événements fourniront également à l'équipage la possibilité de rencontrer plusieurs communautés italiennes vivant à l'étranger.

Amerigo Vespucci Navire ouvert au public: l’Amerigo Vespucci sera également ouvert au public lors de sa visite au Port de Québec. Le public est invité à se rendre au navire pour en savoir plus sur notre mission et la culture italienne aux heures suivantes:

· Mercredi le 5 juillet, 14 h 30 à 18 h 30;
· Jeudi le 6 juillet, 10 h 30 à 12 h 00;
· Vendredi le 7 juillet, 10 h 30 à 12 h 00.

• Depuis le début de la campagne de formation 2017, l’Amerigo Vespucci est arrivé au Canada suite à des visites au Portugal, à Sines et à Funchal, suivi d’une traversée de l’Atlantique de 20 jours et d’une visite portuaire aux Bermudes. La visite du Port de Québec est le troisième arrêt au Canada après Halifax et Montréal.

• Connu comme étant le «plus beau navire du monde», l’Amerigo Vespucci est parti de la base navale italienne à La Spezia, le 19 avril, pour lancer la campagne de formation de 2017 avec un équipage de 79 marins volontaires de la 24ème cohorte.

Amerigo Vespucci • Durant l’escale à Montréal, les marins volontaires ont été remplacés par plus de 100 cadets de l'Académie navale italienne qui ont démontré l'excellence et le prestige de la Marine italienne à l'étranger par des échanges culturels et des événements communautaires avec nos partenaires dans les pays d'accueil, y compris le Canada et les États-Unis.

• Au cours de la campagne de formation de 2017, l’Amerigo Vespucci défendra la vision européenne et mondiale du millénaire actuel comme «le siècle bleu». La mer est un facteur clé de la croissance en termes d'emploi et de progrès scientifique et technologique. La «croissance bleue» est considérée comme un facteur crucial pour le développement durable dans notre pays.