AÉROFÊTE DE BEAUCE 2014– un 24 juin très coloré

Pour fêter la St-Jean-Baptiste d’une manière haute en couleurs, il fallait aller à l’Aéroport de St-Georges de Beauce pour se joindre aux milliers de personnes qui étaient là pour l’AÉROFÊTE DE BEAUCE pour leur festival aérien d’envergure se voulant accessible pour tous et populaire, ayant pour thème « Ça se passe tout près ».

L’Aérofête de Beauce est une organisation sans but lucratif découlant du Club Aéronautique de Beauce et qui repose sur l’implication d’une centaine de bénévoles avec un budget totalisant environ 100 000$ . Son succès repose beaucoup sur la participation du public et ils ont répondu même si le temps était très incertain. Il est également supporté par de nombreux commanditaires dont le Carrefour St-Georges, présentateur officiel.

Festival Aérien de St-Georges de Beauce Si l’organisation atteint ses objectifs de ventre d’entrées, il est important de signaler qu’une part des profits générés est destinée à l’escadron 890 de Cadets de l’air ainsi qu’à d’autres organisations mettant en avant le développement des enfants de la région.

À la programmation on retrouvait entre autre un Georgien Simon Drouin en ouverture du spectacle, un F-18 avec le Capitaine Adam « Manik » Runge aux commandes pour nous montrer les possibilités de son appareil ainsi que Dan Marcotte pilotant le 10-200 Ultime Biplan en effectuant des manœuvres à des vitesses allant jusqu’à 500 km/h avec des voltiges classiques, des culbutes uniques, des vrilles et manœuvres de signature.

Le Yak Attack nous présente les 2 pilotes canadiens, Dan Fortin aux commandes de son Cj6 Nanchang et Mario Hamel (ancien snowbirds no2) pilotant son Yak-52. Leur prestation consiste principalement en une démonstration de vol en formation acrobatique, incluant des manœuvres serrées et des séquences de vol type poursuite (tail chase) à donner des frissons.

Festival Aérien de St-Georges de Beauce La version père/fils en formation avec le classique biplan Pitts S-2B nous amène Andrew et son fils Éric qui volent en formation. De plus Andrew exécute une routine solo qui comprend des manœuvres à couper le souffle, culbutes, tonneaux, boucles inversées et autres séquences ont fait crier la foule qui n’en revenait pas.

Comme le temps était plus chargé, la prestation des SNOWBIRDS a été devancé, tout comme le programme qui a débuté à 11h (soit 30 min plus tôt) La formation avait un Québécois comme chef d’équipe, le snowbird no 1, le Major Patrick Gobeil avec une équipe de 11 pilotes et 9 techniciens. On peut dire que tous attendaient que les Tutor CT-114 (Canadair) s’envolent pour nous montrer les prouesses dont ils sont capables.

Ils nous en ont donné pour notre argent en faisant pendant environ 30 minutes des mouvements les plus risqués les uns que les autres, sans dessus-dessous avec des passes se croisant, bouclant, faisant des arabesques et fontaines de tous genres avec de la fumée qui dessinait des fresques dans ce ciel se noircissant mais qui s’est retenu jusqu’à la fin. D’ailleurs les irréductibles qui les ont attendus ont obtenu une affiche avec leurs signatures en souvenir.

Festival Aérien de St-Georges de Beauce La fête s’est continuée avec d’autres prestations s’ajoutant au programme prévu par le comité organisateur et son président M. Gilles Lessard qui s’est engagé dans cette aventure afin d’orchestrer un festival aérien d’une qualité extraordinaire grâce à tous ces pilotes émérites qui plonge dans le ciel et font face à des défis de taille. Sans oublier la présence d’autres avions statiques dont le Lockheed C-130J Super Hercules qui a envahi la piste et s’est ouvert aux curieux venus le visiter, des hélicoptères et autres avions qui ont fait le plaisir des petits et grands…une belle fête qui a été arrosée seulement lorsque ses invités étaient partis.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec